Systèmes de conversion

Une pompe à chaleur (PAC) est une machine thermodynamique destinée à assurer le chauffage d’un local à partir d’une source de chaleur externe dont la température est inférieure à celle du milieu à chauffer. Il s’agit donc d’un système qui transfère des calories d’un milieu à bas niveau de température vers un milieu à niveau de température plus élevé. Pour ce faire, la PAC utilise généralement un cycle frigorifique à compression, qui nécessite donc une consommation d'électricité.

L'avantage énergétique net dépend néanmoins de la consommation électrique associée. Celui-ci est caractérisé par un coefficient de performance (COP). Le COP correspond au rapport entre la chaleur fournie et l’énergie électrique consommée. Il dépend de l’équipement (localisation et performances des échangeurs de chaleur, compresseur) et de ses conditions d’utilisation (températures de la source et du milieu à chauffer). Comme le COP dépend de la différence de température entre la source et le milieu à chauffer, il varie selon les saisons d’autant plus que la température de la source varie. On considère généralement que le système n'est énergétiquement intéressant que si le COP annuel est supérieur à trois.

La pompe à chaleur comporte un circuit de transfert de chaleur qui se compose d’un compresseur, d’un détendeur et de deux échangeurs de chaleur : l’évaporateur pour capter les calories dans le milieu froid et le condenseur pour délivrer les calories dans le milieu chaud.

Source: www.ademe.fr


Dans le secteur résidentiel, la PAC est utilisée pour des applications de chauffage des locaux et de l’eau chaude sanitaire.

 


Ces informations s’appuient sur les ouvrages de référence consultables dans notre centre de documentation.

 

  

Français
APERe asbl
Rue Royale, 35 - 1000 Bruxelles

Antenne d'exploitation :
Rue Nanon, 98 - 5000 Namur


Email. info_ad_apere.org
T. +32 (0)2 218 78 99