Nos analyses

2016

Avis de l'APERe sur la tarification réseau - 20/10/2016

La Commission des pouvoirs locaux, du logement et de l'énergie du Parlement de Wallonie a sollicité l'avis de l'APERe dans le cadre du projet de décret relatif à la méthodologie tarifaire applicable aux gestionnaires de réseaux de distribution de gaz et d'électricité.

 


 

Archives

 

Le plan Air - Climat - Energie de la Région de Bruxelles-Capitale - 23/07/2015

Dans le cadre de l'enquête publique relative au Plan Air-Climat-Energie (PACE) de la Région de Bruxelles-Capitale, l'APERe se positionne sur les aspects liés à son objet social, à savoir le développement des énergies renouvelables dans un contexte d'utilisation rationnelle de l'énergie et d'évolution soutenable des activités humaines.

L'avis reprend une série de remarques globales sur le plan ainsi que plusieurs remarques des mesures ou actions spécifiques. Il propose également le développement d'un axe spécifique portant sur le secteur énergétique.

 

Le MR défend une vision 100% énergies renouvelables citoyennes ! - 29/05/2015

Dans une carte blanche publiée le 22 mai 2015 dans La Libre Belgique, le député bruxellois MR Boris Dilliès développait une opinion en faveur d’un modèle économique contributif de la mobilité. L’APERe transpose ses arguments au secteur de l’énergie.

Conclusion : Dans sa philosophie, le MR défend bel et bien une vision 100% énergies renouvelables citoyennes !

 

En 2014

L’efficacité des éoliennes – 18/03/2014

L’analyse se concentre sur deux aspects de l’efficacité de la technologie éolienne.

La réelle contribution de l’éolien à la réduction des émissions de CO2 est d’abord abordée. Les dernières études scientifiques sont synthétisées et un rapport polémique y est discuté.

Le second élément présenté est le gisement venteux wallon qui est comparé aux résultats européens. La notion de taux de charge est exposée et discutée.

Transition énergétique : l’expérience de l’Allemagne – 07/01/2014

En Europe, tous les regards sont désormais tournés vers l’Allemagne, qui a choisi d’assurer son avenir énergétique  sans nucléaire. Alors que la Belgique tergiverse sur le redémarrage ou non des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2, l’Allemagne choisit d’investir massivement dans les énergies renouvelables. Comment ce choix a-t-il pu se faire ? Autour de quel consensus ? Cette expérience montre-t-elle une voie à suivre ?

BIPV : voie royale pour le solaire européen ? – 14/01/2014

Le BIPV (Building-Integrated Photovoltaics) constitue sans doute la piste la plus prometteuse pour l’industrie européenne du photovoltaïque. L’intégration de l’équipement photovoltaïque aux matériaux constructifs offre en effet une réelle opportunité, favorisée par l’importance de l’efficacité énergétique du bâtiment, les possibilités d’intégration de modules de qualité et l’innovation dans ce nouveau marché de niche.

Cette nouvelle approche confronte les acteurs du bâtiment et de la construction avec des professionnels de l’énergie et des productions renouvelables qui doivent apprendre à travailler ensemble, comme l’illustre l’analyse en reprenant quelques exemples d’industriels belges.

Nos voeux 2014 pour une transition énergétique

Aux lendemains des élections du 25 mai 2014, de nouveaux gouvernements régionaux et fédéral participeront à la mise en œuvre d'un cadre qui stimule la transition énergétique au bénéfice de tous les citoyens et entreprises.
L'APERe adresse dès lors ses voeux aux partis politiques sous forme de mesures concrètes pour assurer cette transition.
N'hésitez pas à partager ces voeux auprès de vos réseaux citoyens, professionnels et politiques.

 

En 2013

Avis à l’enquête publique relative au SDER – 20/12/2013

Le projet de Schéma de Développement Régional (SDER) intègre l'énergie durable en tant que principe et priorité du développement territorial en Wallonie. Cependant, l'APERe constate l’absence de mesures concrètes pour permettre le développement des énergies renouvelables et propose de doter la Wallonie d’un indicateur territorial de suivi  de la ressource énergétique du territoire wallon.

Renouvelable et URE dans la transition énergétique – 15/12/2013

Utiliser exclusivement des énergies renouvelables permettra de développer un système énergétique moins dévastateur de la planète et plus juste pour l’humanité.

Mais jusqu’où sommes-nous prêts à céder des parties de notre territoire aux énergies renouvelables pour disposer de services énergétiques que nous attendons?

Voilà probablement la principale limite à la disponibilité de l’énergie de demain. L’utilisation rationnelle de l’énergie (URE) est un concept fondamental de la transition énergétique afin de faire mieux avec moins d’énergie consommée. Le système énergétique de demain équilibrera une production locale d’énergie renouvelable avec une consommation d’énergie maîtrisée par l’utilisation rationnelle de l’énergie.

Consultez notre article dans la revue SaluTerre - (commandez le dossier complet)

Les liens entre l’économie et le pic pétrolier : implications pour la Wallonie - 13/12/2013

Afin de contribuer à l'enquête publique du Parlement wallon sur les liens entre l'économie et le pic pétrolier, et les implications pour la Wallonie, l’APERe a analysé les conséquences et opportunités de ces évolutions pour la Wallonie.

Bien que la transition énergétique fasse partie des grands débats actuels, le système énergétique qui nous a abreuvés jusqu’à présent n’est pas durable, mais les énergies fossiles et nucléaires ne sont pas pour autant une fatalité.

Un équilibre entre une offre énergétique basée sur les sources d’énergie renouvelables et une demande maîtrisée par une utilisation rationnelle de l’énergie (URE) est une garantie de donner à tous accès aux services énergétiques dans la durée et de manière soutenable.

Quelle technologie solaire sur les toitures bruxelloises ? – 12/12/2013

Dans un contexte urbain, le solaire (thermique et/ou photovoltaïque) peut être une réelle opportunité de produire de l’énergie, avec la contrainte de l’optimisation des surfaces disponibles.

Avec un groupe d’experts, l’APERe a analysé l’évolution des performances technologiques de ces filières ainsi que celle des coûts. Cette analyse a permis de comparer les productions (théoriques et mesurées) des petites et grandes installations solaires, de mettre en évidence les paramètres influençant (fortement) leur rentabilité ainsi que les difficultés des propriétaires à s’assurer de leur bon fonctionnement.

REGEOCITIES : une analyse des difficultés rencontrées par les communes face aux projets géothermiques – 10/12/2013

De plus en plus, la géothermie de faible profondeur (10 à 400 m sous la surface du sol) apparaît comme une solution énergétique séduisante. Elle présente un potentiel considérable de production de chaleur à basse température et de froid pour les villes, les zones d’activités économiques et les quartiers de demain.

Le marché des pompes à chaleur géothermiques se développe avec succès dans des pays comme l’Allemagne, les Pays-Bas, le Danemark, la Suède (notamment à Stockholm) et dans certaines régions d’Italie. Dans les régions moins avancées d’Europe, cette technologie est souvent confrontée à des obstacles non techniques qui ralentissent voire compromettent son développement.

Suite à l’interview de Bernard HUBERLANT (3E), en charge du projet REGEOCITIES pour la Wallonie, l’APERe met en évidence les contraintes que rencontrent les communes dans le développement des projets de géothermie de faible profondeur et tente de dégager des réponses à leur apporter, sur base d’autres modèles régionaux ou internationaux.

Terres rares et éolien – 03/12/2013

Les oxydes et alliages métalliques de terres rares sont utilisés dans certaines éoliennes à aimants permanents.

L’analyse fait le point sur la problématique : les aspects technologiques, économiques et environnementaux y sont abordés.

Quels sont leurs avantages ainsi que la fréquence de leur utilisation ? Y a-t-il un risque de pénurie sur la ressource au vu des nombreuses autres utilisations des terres rares dans notre quotidien (écrans LCD, gsm, voitures hybrides, ampoules basse consommation, batteries) ? Quels sont les impacts environnementaux de l’extraction des terres rares ?

La Belgique peut sortir du nucléaire plus vite que prévu ! – 02/12/2013

En janvier 2003, le Parlement fédéral adoptait la « Loi sur la sortie progressive de l’énergie nucléaire à des fins de production industrielle d’électricité » qui impose notamment la fermeture progressive des centrales nucléaires, ce qui laisse une marge de temps suffisante pour réaliser à grande échelle des installations utilisant des sources d’énergie renouvelables et propres.

Cette analyse vise à répondre à la question de savoir comment et surtout quand sortir du nucléaire.

Transition énergétique : les syndicats trouvent leur voie – 02/12/2013

Pris en étau entre risques et opportunités pour l’emploi, les syndicats semblent avoir choisi leur propre voie dans le débat énergétique : celle d’une transition « juste ». Ils se sont exprimés à Varsovie.

Cette analyse est complétée par l’interview de Sébastien STORME qui intervient notamment dans le groupe de travail « Energie-Climat » au CFDD (Conseil Fédéral du Développement Durable) et participait fin novembre à la COP19 à Varsovie.

Tiers-investissement : une solution pour votre installation photovoltaïque ? – 26/11/2013

Suite à l’apparition sur le marché de nombreux acteurs proposant aux particuliers et entreprises des formules de tiers-investissement leur permettant de réduire leur  facture d’électricité grâce à une installation photovoltaïque et ce, sans débourser le moindre euro, plusieurs questions se posent quant à leur fonctionnement, les intérêts et risques qu’elles peuvent engendrer.

Pour tenter d’y répondre, l’APERe a analysé de manière qualitative les formules présentes sur le marché, afin d’en dégager les avantages et inconvénients. Une analyse qualitative permet de chiffrer les impacts financiers.

Quartiers durables : trouver l'équilibre entre participation citoyenne et contraintes techniques - 08/11/2013

Suite aux journées organisées à Bruxelles sur les quartiers durables, l’APERe a analysé ce nouveau mode de développement, sur base de l’interview de Hélène RILLAERTS, ingénieur-architecte de formation, active dans un bureau d’urbanisme spécialisé en aménagement du territoire, et facilitatrice mandatées par Bruxelles Environnement pour appuyer le développement de quartiers durables à Bruxelles.

Une installation photovoltaïque en tant que locataire - 08/11/2013

L’APERe a analysé les différentes configurations possibles en locations pour en dégager le principe décisionnel d’une installation photovoltaïque depuis son étude de faisabilité technique jusqu’à l’analyse des coûts.

Cette analyse a permis de dresser un guide adapté expliquant les différentes étapes nécessaires à la mise en place d’une installation photovoltaïque en tant que locataire dans les petites copropriétés (< 10 logements). L’APERe y reprend d’une part, les principales actions à effectuer ainsi que des schémas explicatifs et, d’autre part, la liste des documents types disponibles.

Eolien citoyen : l’expérience danoise peut-elle inspirer la Wallonie ? 22/10/2013

Le Danemark développe des projets éoliens participatifs depuis 35 ans et capitalise ainsi une expérience unique en Europe. Pour en tirer des enseignements utiles, une cinquantaine de coopérateurs belges ont participé en septembre 2013 à un voyage d'étude, organisé par l'APERe et la coopérative Lucéole. Un retour d’expérience qui s’avère utile pour le mouvement coopératif wallon, notamment pour professionnaliser leurs activités et alimenter l’actuelle révision du cadre de référence éolien en Wallonie.

Zéro énergie, le nouveau défi du bâtiment – 10/10/2013

D’ici le 1er janvier 2021, toutes les nouvelles constructions en Europe devront répondre au standard « zéro énergie ». En Région bruxelloise, ce sera pour 2015. L’APERe analyse les contraintes et impacts pour les constructions bruxelloises.

Une interview de Grégoire CLERFAYT, directeur Energie à Bruxelles-Environnement, complète cette analyse en évoquant les perspectives du renouvelable dans l’objectif « zéro énergie » à Bruxelles.

BERA Wind, l’éolien au centre de la recherche en Belgique - 02/10/2013

Fin 2007, La Commission Européenne présentait un plan stratégique pour accélérer le développement et le déploiement au meilleur coût des technologies à faible intensité carbone.

En 2010 un groupe de chercheurs européen créent l’EERA (European Energy Research Alliance) qui regroupe aujourd’hui pas moins de 2 700 chercheurs actifs dans plus de 150 centres de recherche et universités en Europe.

L’APERe a analysé l’intérêt de cette démarche, sur base de l’interview de Ariane FRERE, animatrice du BERA et chercheuse au sein de Cenaero (centre de recherche agréé par la Région wallonne).

Transition énergétique : en attendant la feuille de route – 01/09/2013

Depuis des mois, on ne parle plus que de la transition énergétique. Elle est dans tous les débats politiques, en Belgique comme ailleurs dans le monde. Si la vision de la société qui fait consensus ici commence à se préciser, la feuille de route, elle, s’est fait attendre.

Le gouvernement fédéral a approuvé en mai 2013 une vision stratégique à long terme. Celle-ci devait conduire à l’adoption, d’ici fin 2013, d’un plan fédéral de développement durable. Le Conseil des Ministres a cependant modifié ce calendrier, afin de faire coïncider le plan avec la prochaine législature. Ce qui devrait permettre au prochain gouvernement fédéral de s’approprier les objectifs fixés. Sophie SOKOLOWKI, présidente a.i du Service Public fédéral de Programmation,  explique les tenants et aboutissants de cette vision stratégique à long terme.

Cadre européen Energie-Climat 2030: avis de l'APERe (02/07/2013)

Selon l'APERe, l’Europe doit assurer un mix énergétique 100% renouvelable, sur base d’une utilisation rationnelle de l’énergie (comportements judicieux et équipements efficients).

La place des agrocarburants – 29/04/2013

L’asbl ValBiom a publié en janvier 2013 une prise de position en réaction à la proposition d’amendement de la Commission européenne sur la Directive Energies renouvelables visant à « supprimer la limitation à 5 % des biocarburants conventionnels » et de reconsidérer les « bonus » proposés pour les biocarburants avancés sur base du modèle ILUC.

Cette proposition a suscité la réaction d’Inter Environnement Wallonie (IEW). Le débat reste vif, même au sein d’organisations qui, par ailleurs, défendent souvent des causes communes en matière de développement durable.

Analyse basée sur les interviews de Noé LECOQ, chargé de mission Mobilité-Energie chez IEW et Frédéric DUPONT (ValBiom).

Petit éolien : l’état des lieux – 23/04/2013

Les éoliennes domestiques suscitent un intérêt grandissant, mais les étapes à franchir pour réussir l’installation d’une éolienne sur son terrain sont nombreuses.

L’article souligne l’importance de la rugosité du sol sur l’efficacité de l’éolienne, décrit les différentes phases de réalisation d’un projet éolien, et déconseille fortement les éoliennes de pignon. En effet, outre que leur productivité est en général médiocre, les éoliennes de pignon peuvent provoquer des nuisances sonores et surtout des dommages matériels importants sur les pignons ou toitures sur lesquelles elles sont ancrées.

Comment freiner la précarité énergétique ? – 02/04/2013

Théoriquement, la performance énergétique des bâtiments (PEB) devrait freiner la précarité énergétique en amenant une réduction des frais de chauffage. Mais une étude exploratoire de la Fondation Roi Baudouin (FRB) interpelle : sous sa forme actuelle, la PEB ne risque-t-elle pas de creuser encore le fossé entre les logements déficients et les plus performants ? Un appel à une réflexion sur les causes de la précarité énergétique et le rôle social de la PEB est lancé.

L’interview de François GREVISSE, spécialiste en énergie, auditeur-certificateur PEB et, auteur d’un rapport sur la précarité énergétique en Europe et d’une étude sur les impacts sociaux de la PEB en Belgique, complètent cette analyse avec les des impacts de terrain de la réglementation PEB en application depuis quelques années.

La production éolienne dans le réseau électrique – 28/03/2013

La production éolienne est par essence variable. Sur base d’échanges avec le gestionnaire de réseau de transport Elia, l’analyse présente les défis que l’intégration de cette énergie produite au gré du vent pose pour la gestion des réseaux électriques.

Elle présente ensuite les solutions techniques qui sont mises en place : smarts grids, gestion de la demande, production flexible…

Enfin, elle met l’accent sur le phénomène de foisonnement qui permet d’atténuer la variabilité de la production.

Français
APERe asbl
Rue Royale, 35 - 1000 Bruxelles

Antenne d'exploitation :
Rue Nanon, 98 - 5000 Namur


Email. info_ad_apere.org
T. +32 (0)2 218 78 99